Règle dans la patience et le remerciement

Règle dans la patience et le remerciement

Cheikh Al-Islâm ibn Taymiyyah – qu’Allah lui fasse miséricorde

> Traduit de l’arabe par Mehdi Abou ‘Abdir-Rahmân 



UIkit

L’éminent savant Cheikh Al-Islâm ibn Taymiyyah – qu’Allah lui fasse miséricorde a dit : « Allah a fait pour Ses serviteurs croyants qu’ils aient pour chaque position un bien de Sa part, ils sont donc toujours dans un bienfait de leur Seigneur qu’ils soient touchés par ce qu’ils aiment ou par ce qu’ils détestent.

Et Il a fait que les choses qu’Il leur a prédestinées soient des marchandises dont ils peuvent bénéficier auprès de Lui et des voies par lesquelles ils peuvent arriver à Lui , comme cela a été rapporté dans l’Authentique (l’Authentique de Mouslim) de leur guide et de celui qu’ils suivent- celui avec qui, lorsque Le Jour du Jugement Dernier les gens seront appelés avec leur guide, ils seront appelés- que Les Prières et Les Salutations d’Allah soient sur lui, qu’il a dit : « Étonnante est l’affaire du croyant, toute son affaire est étonnante : Allah ne lui a prédestiné une chose sans qu’elle ne soit pour lui un bien, s’il est touché par un bonheur il remercie ce qui est alors pour lui un bien et s’il est touché par un mal il patiente ce qui est alors pour lui un bien. » [Rapporté par Mouslim n°2999].

> Lire la suite

Source : Jâmi’ al-masâil d’ibn Taymiyyah (Al-Majmou’atou al-oulâ)- pages 163 à 174 aux éditions Dârou ‘Âlami Al-Fawâid.