Mise en garde contre des propos fallacieux

Mise en garde contre des propos fallacieux (série)

Ceci est une mise en garde de notre frère Mehdi Abou ‘Abdir-Rahmân, au sujet des propos de certains faux prêcheurs ou prétendus prédicateurs qui tentent de donner aux gens une fausse interprétation des paroles de nos savants de la Sounnah et traduisent certaines paroles et avis juridiques sans être fidèle aux paroles de ces mêmes savants.


UIkit

* Force est de constater qu’encore une fois des paroles d’illustres savants de la Sunnah sont utilisées à mauvais escient afin de semer le doute chez le commun des gens qui cherchent à s’accrocher à la voie de nos pieux prédécesseurs mais n’ont pas toujours les outils nécessaires pour comprendre ces paroles, comme la langue arabe par exemple.

Quand je parle de paroles d’illustres savants utilisées à mauvais escient, j’entends par cela le fait de rapporter en français une parole d’un savant, qui s’est exprimé en langue arabe, sans être fidèle au texte que ce soit au niveau du texte lui-même en la traduisant de manière lacunaire, ou que ce soit au niveau de son contenu en la sortant de son contexte et en lui donnant le sens que l’on veut bien lui donner :

| |


* Ceci est une réponse à l’ambiguïté rapportée et propagée sur le net au moyen de vidéos et ailleurs par certains ennemis de la da’wah salafiyyah concernant une parole de son excellence l’éminent savant salafi et mufti du royaume d’Arabie Saoudite Cheikh ‘Abdel-‘Azîz Âli Cheikh qu’Allah le préserve, qui selon eux serait une preuve sur l’interdiction de se revendiquer salafi.

Voici donc la traduction (ma propre traduction car celle en sous-titre de la vidéo laisse à désirer) de cette vidéo postée sur le net comprenant la question posée au cheikh ainsi que sa réponse suivies de la réfutation de cette ambiguïté par un groupe de savants de la Sounnah dont Cheikh ‘Abdel-‘Azîz Âli Cheikh lui-même…

> Lire la suite


Source : www.binbaz.org.sa | www.mufti.af.org.sa