Le récit de la mort de Cheikh Moqbil

Le récit de la mort de Cheikh Moqbil

Abou Ziyâd Khâlid Bâqîs (le responsable du site salafi miraath.net) – qu’Allah le récompense.

> Traduit de l’arabe par : Mehdi Abou Abdirrahman


UIkit

Le récit de la mort du savantissime Sheikh Moqbil bin Hâdî Al-Wâdi’î -qu’Allah lui fasse miséricorde et lui accorde Al-Firdaws Al-A’lâ- par notre frère salafi Abou Ziyâd Khâlid Bâqîs (le responsable du site salafi miraath.net) qu’Allah le préserve :

« Je me rappelle que la nuit du voyage du Cheikh vers l’Allemagne, je me trouvais avec lui dans la salle VIP de l’aéroport de Jeddah (en Arabie Saoudite) et nous nous sommes assis quelques minutes puis le Cheikh -qu’Allah lui fasse miséricorde- me dit: « Où est ta voiture? ». Elle est proche du portail de la salle -ô cheikh- il dit : « Allons nous-y reposer ». J’ai donc pris le Cheikh par la main jusqu’à sa voiture et il s’assit allongé sur le siège arrière et il se mit -qu’Allah lui fasse miséricorde- à citer des vers de poésie et des poèmes agréables en étant très joyeux jusqu’à ce que nous vienne l’employé du bureau des protocoles nous prévenir de l’heure du décollage du vol.

Le Cheikh sortit donc de la voiture répétant des vers de poésie et je lui ai donc dit l’invocation pour les voyageurs à la sortie de la salle, qu’Allah lui fasse miséricorde.

Et bien sûr, comme vous le savez mes frères : le Cheikh était d’abord parti dans un premier voyage se faire soigner aux Etats-Unis puis était revenu en Arabie Saoudite et au Yémen devant retourner aux Etats-Unis une autre fois afin de finir son traitement mais ils lui ont refusé de lui donner un visa de retour et donc le deuxième choix fut l’Allemagne.

> Lire la suite

Source : www.ajurry.com