La différence entre la description de mécréance et le jugement sur l’individu spécifique

La différence entre la description de mécréance et le jugement sur l’individu spécifique

Explications de Cheikh Sâlih Al-Fawzân – qu’Allah le préserve

> Traduit de l’arabe par : Mehdi Abou Abdirrahman


UIkit

Le savantissime Cheikh Sâlih Al-Fawzân –qu’Allah le préserve- fut questionné de la manière suivante:

Quelle est la différence entre la description de mécréance et le jugement sur un (individu) spécifique comme étant mécréant et la croyance en la mécréance de (l’individu) spécifique ?

La réponse du Sheikh : « Quant au jugement de mécréance sur les actions comme le fait d’invoquer autre qu’Allah et d’immoler pour autre qu’Allah et d’implorer le secours à autre qu’Allah et de se moquer de la Religion et d’insulter la Religion : (tout) cela est une mécréance et ce à l’unanimité sans aucun doute. Tandis que l’individu dont émane cette action, on réfléchit à son sujet : S’il est ignorant ou s’il a une fausse interprétation ou qu’il imite (autrui), on repousse (le fait de le juger) mécréant jusqu’à ce que cela lui soit clarifié car il se peut qu’il ait une ambiguïté ou qu’il ait de l’ignorance et donc on ne se précipite pas à le juger mécréant jusqu’à ce que les preuves lui soient établies et si les preuves lui sont établies et qu’il persiste sur ce qu’il est, alors il est jugé mécréant car il n’a aucune excuse ».


Source : « Charh risâlat Ad-Dalâil fi houkmi mouwâlâti ahli-alichrâk » de Cheikh Soulaymân bnou ‘Abdillâh ibn Sheikh Mohammad bin ‘Abdil-Wahhâb » par Cheikh Sâlih Al-Fawzân p.212.