La croyance des Gens de la Sounnah et du Consensus

La croyance des Gens de la Sounnah et du Consensus

Par l’Eminant savant Cheikh `Abd As-Salâm Ibn Barjis (qu’Allah lui fasse miséricorde)

> Traduit de l’arabe par : Mehdi Abou Abdirrahman


UIkit

– 1ére partie –

Voici la croyance des Gens de la Sunnah et du Consensus :

Et c’est la religion de vérité à laquelle il est obligatoire à tout musulman de croire car c’est la croyance du Messager d’Allah صَلَّى اللهُ عَلَيهِ وَ سَلَّمَ et de ses nobles Compagnons. Celui qui diverge avec eux sur cette croyance s’expose au sévère châtiment d’Allah et à Sa colère.

Le Messager d’Allah صَلَّى اللهُ عَلَيهِ وَ سَلَّمَ nous dit sur les groupes qui vont apparaître et ils sont au nombre de soixante-treize :  » Ils sont tous en Enfer sauf un: la Jamâ’a…  » ; Ce hadîth est rapporté par l’imam Ahmad, Abou Daoud d’après une narration de Mou’âwiyah qu’Allah l’agrée -et rapporté également par Ahmad, ibnou Mâjah et ibnou Abî ‘Âsim d’après une narration de Anas qu’Allah l’agrée…

Et le Prophète صَلَّى اللهُ عَلَيهِ وَ سَلَّمَ nous a décrit cette jamâ’a qui échappe à la menace du châtiment du Feu en disant qu’« ils sont ceux qui sont sur quoi je suis moi aujourd’hui et mes Compagnons ». Ce hadîth est rapporté par l’imam Al-Âjourrî dans son « Charî’a » d’après ‘Abdoullah bnou ‘Amrou et par At-Tabarânî dans son « As-Saghîr » et dans son « Al-Awsat » d’après Anas ibnou Mâlik.

Ceci est donc la règle des Gens de la Sunnah et du Consensus : ils sont accrochés à la Sunnah (voie) du Messager d’Allah صَلَّى اللهُ عَلَيهِ وَ سَلَّمَ et à la Sunnah (voie) des califes bien guidés. Ils s’y accrochent en y mordant à pleines dents.

Et c’est pour cela qu’ils sont le Groupe Sauvé : sauvés de l’Enfer le Jour du Jugement Dernier et exempts de toute innovation (religieuse) dans ce Bas-Monde et ils sont le Groupe Victorieux comme le Prophète صَلَّى اللهُ عَلَيهِ وَ سَلَّمَ l’a dit: « Il n’y aura de cesse une partie de ma communauté apparente sur la vérité jusqu’à ce que leur arrive l’Ordre d’Allah et ils sont apparents [3] ». Rapporté par les deux imams (Al-Boukhârî et Mouslim) dans leurs deux Authentiques d’après une narration de Al-Moughîrah bnou Chou’bah.

Et l’apparence ici a le sens de: victoire comme dans la (traduction du sens de la) parole d’Allah : « Nous aidâmes donc ceux qui crurent contre leur ennemi et ils triomphèrent« . Sourate le Rang (As-Saf) verset 14.

Et : « Et que nos soldats auront le dessus« . Sourate les Rangées verset 173.

Auront le dessus avec l’épée et le fer de lance, avec l’argument et la preuve.

Ils sont un seul groupe pas plus et c’est pour cela qu’ils ont été appelés la jama’a (la communauté).

« Au-delà de la vérité qu’y a-t-il donc sinon l’égarement« . Sourate Younous verset 32.

Ils n’ont pas d’autre nom sous lequel ils sont connus que l’Islam et la Sunnah et les mots qui signifient l’Islam et la Sunnah4.

L’imam Mâlik qu’Allah lui fasse miséricorde a dit : « Les Gens de la Sunnah n’ont pas de surnom sous lequel ils sont connus : ni jahmite, ni qadarite, ni râfidite. »

L’imam Ahmad fut questionné sur la Sunnah: il répondit : « Ce qui n’a pas d’autre nom que la Sunnah » : c’est-à-dire que les Gens de la Sunnah n’ont pas d’autre nom qu’on leur impute que la Sunnah. De grands imams se sont chargés d’authentifier la croyance des pieux prédécesseurs et de mettre en évidence ses preuves et de l’expliquer et ce dans de nombreux ouvrages que ce soient des ouvrages spécifiques ou au sein d’autres ouvrages.

Parmi ces ouvrages on peut citer ceux qui portent le nom de « Sunnah » c’est-à-dire : la croyance5.

Et ils dépassent les deux cents cinquante ouvrages parmi ceux-ci :
 As-Sunnah d’ibnou Abî Chaybah
 As-Sunnah d’Ahmad ibn Hanbal
 As-Sunnah d’ibnou Abî ‘Âsim
 As-Sunnah de ‘Abdoullah bnou Ahmad
 As-Sunnah d’Al-Khallâl
 As-Sunnah d’Ahmad bnou Al-Fourât Abou Mas’oud Ar-Râziyyi
 As-Sunnah d’Assad bnou Moussâ
 As-Sunnah d’Al-Qâsim le compagnon de Mâlik As-Sunnah de Mohammad bnou Salâmin Al-Bîkandiyyi
 As-Sifât wa ar-rad ‘alâ Al-Jahmiyyah de Nou’aym bnou Hammâd
 As-Sunnah d’Al-Athram
 As-Sunnah de Harb bnou Ismâ’îl Al-Karmânî
 As-Sunnah de bnou Abî Hâtim
 As-Sunnah d’ibnou Abî Ad-Douniyâ
 As-Sunnah d’ibnou Jarîr At-Tabariyyi
 At-Tabsîr fi ma’âlim ad-dîn d’ibnou Jarîr également
 As-Sunnah d’At-Tabarânî
 As-Sunnah d’Abou Ach-Chaykh Al-Asbahânî
 As-Sunnah d’Abou Qâsim Al-Laalakâî
 As-Sunnah de Mohammad bnou Nasr Al-Marwaziyyi
 ‘Aquidatou As-Salaf wa Ashâbil-hadîth d’As-Sâbounî
 Al-Ibânah d’Ibn Batah
 At-Tawhîd d’Ibn Khouzaymah
 At-Tawhîd d’Ibn Mandah  Al-Îmân d’Abou ‘Oubayd Al-Qasim Ibn Salâm
 Charh As-Sunnah d’Al-Mouzanî le compagnon de l’Imâm Ash-Shafi‘î
 Charh Madhâhib Ahlis-Sunnah d’Ibn Châhîn
 As-Sunnah appelée : Al-Houjjatou fi bayâni Al-Mahajjati wa Charhou ‘Aquîdati Ahlis-Sunnah de Qawâmou As-Sunnah Abou Al-Qâsim At-Taymiyyi Al-Asbahânî
 Ousoul As-Sunnah d’Abou ‘Abdillah Ibn Abî Zamanîn
 Ach-Charî‘a d’Al-Âjourrî
 I‘tiqâdou Ahlis-Sunnah d’Abou Bakr Al-Ismâ’îlî
 As-Sunnah d’Al-Barbahârî  Al-Îmân d’Ibn Mandah
 Al-Îmân d’Al-‘Adanî Al-‘Arch de Mohammad Ibn Abî Chaybah
 Al-Qadar d’Ibn Wahb
 Al-Qadar d’Abou Dawoud
 Ar-Rouya et As-Sifât et An-Nouzoul tous trois d’Ad-Dâraqoutnî
 Risâlatou As-Sijziyyi ilâ Ahli Zabîd d’Abou Nasr As-Sijziyyi
 Jawâbou Ahli-Dimachq fi As-Sifât d’Al-Khatib Al-Baghdâdî
 As-Sunnah d’Abou Ahmad Al-Asbahânî connu par Al-‘Assâl
 As-Sunnah de Ya‘qoub Al-Fasawî
 As-Sunnah d’Al-Qasâb
 Oussoul As-Sunnah d’Abou Bakr ‘Abdoullah Ibn Az-Zoubayr Al-Houmaydî
 As-Sunnah de Hanbal Ibn Ishâq
 Al-Oussoul d’Abou ‘Amrou At-Talmankî

Et beaucoup d’autres encore. Et aussi des livres de ceux qui sont venus après parmi les Gens de la Sunnah comme les livres d’Ibn ‘Abdil-Barr et ‘Abdoul-Ghanî Al-Maqdisî, Ibn Taymiyyah, Ibn Al-Qayyim, Adh-Dhahabî, Ibn Kathîr, Mohammad Ibn ‘Abdil-Wahhâb et d’autres. Il y a dans ces livres une mise en évidence de la croyance authentique et son argumentation et le dévoilement des ambiguïtés des gens des passions. Nous allons citer certains points de la croyance de cette élite et ce de manière résumée.


– 2éme Partie –

La croyance correcte en l’Unicité de Seigneurie: Les Gens de la Sunnah et du Consensus croient que: Allah est Le Seul et L’Unique dans le fait de créer, la royauté et la gestion :

(La traduction du sens de) la parole d’Allah dit: « Votre Seigneur c’est Allah qui a créé les cieux et la terre en six jours puis s’est établi sur le Trône. Il couvre le jour de la nuit qui poursuit celui-ci sans arrêt. Il a créé le soleil, la lune et les étoiles soumis à son commandement. La création et le commandement n’appartiennent qu’à Lui. Toute gloire à Allah, Seigneur de l’univers. » Sourate Al-A’râf verset 54.

(La traduction du sens de) la parole d’Allah dit: « À Allah appartient la royauté des cieux et de la terre. Il crée ce qu’Il veut« . Sourate Ach-Chourâ verset 49

(La traduction du sens de) la parole d’Allah dit: “À Lui appartient la souveraineté des cieux et de la terre. Il fait vivre et Il fait mourir et Il est Omnipotent“. Sourate Al-Hadîd verset 2.

Cette unicité est appelée Unicité de Seigneurie1 et elle est ferme dans l’esprit des gens et personne ne la conteste comme dans (la traduction du sens de) la parole d’Allah sur les mécréants: « Si tu leur demandes : qui a créé les cieux et la terre ? Ils diront certes : Allah ! » Sourate Louqmân verset 25.

(La traduction du sens de) la parole d’Allah dit: « Et la plupart d’ entre eux ne croient en Allah qu’en Lui donnant des associés« . Sourate Youssouf verset 106.

Moujâhid a dit –qu’Allah lui fasse miséricorde: Leur foi c’est leur parole : Allah est notre créateur et Il pourvoit et nous fait mourir, ceci est une foi avec une association dans leur adoration qu’ils vouent à autre que Lui“.

Donc les associateurs ne croyaient pas que leurs divinités étaient associées à Allah dans la création mais de plus ils croyaient que cela appartenait à Allah Seul et que leurs divinités n’étaient que des intermédiaires pour les rapprocher d’Allah. (La traduction du sens de) la parole d’Allah dit: “C’est à Allah qu’appartient la religion pure tandis que ceux qui prennent des protecteurs en dehors de Lui (disent) : nous ne les adorons que pour qu’ils nous rapprochent davantage d’Allah“. Sourate Az-Zoumar verset 3.

(La traduction du sens de) la parole d’Allah dit: “ Dis : voyez-vos associés que vous invoquez en dehors d’Allah ? Montrez-moi ce qu’ils ont créé de la terre. Ont-ils été associés à la création des cieux ? Ou leur avons-nous apporté un livre qui contienne des preuves (pour ce qu’ils font) ? Non ! Mais ce n’est qu’en tromperie que les injustes se font des promesses les uns aux autres “. Sourate Fâtir verset 40.

(La traduction du sens de) la parole d’Allah dit sur les associateurs du peuple de Qouraich: “Quand on leur disait : point de divinité à part à Allah ils se gonflaient d’orgueil et disaient : allons-nous abandonner nos divinités pour un poète fou”. Sourate As-Sâffât versets 35-36.

(La traduction du sens de) la parole d’Allah dit : « Réduira-t-il les divinités à un Seul Dieu? Voilà une chose vraiment étonnante« . Sourate Sâd v.5.

Allah le Très Haut n’a exposé cette Unicité (de Seigneurie) que pour l’affirmer et la confirmer et pour la rapporter comme preuve sur l’obligation de Lui vouer une adoration exclusive car l’Unicité de Seigneurie implique qu’Il soit Le Seul adoré.

(La traduction du sens de) la parole d’Allah dit: “Ô Hommes ! Adorez votre Seigneur qui vous a créés vous et ceux qui vous ont précédés. Ainsi atteindriez-vous à la piété“. Sourate Al-Baqarah verset 21.

Tel est Allah votre Seigneur ! A Lui appartient toute la royauté ; point de divinité à part Lui ; comment pouvez-vous vous détourner (de Son culte) “. Sourate Az-Zoumar verset 6.

(La traduction du sens de) la parole d’Allah dit: “ Qu’ils adorent donc Le Seigneur de cette maison (la Ka’ba) qui les a nourris contre la faim et rassurés de la crainte“. Sourate Qouraich versets 3-4.

Allah a dit qu’Il était Le Seul Créateur et Le Seul Pourvoyeur et ils ne Lui associaient pas en cela et Allah par cela leur a dressé les preuves sur l’obligation de Lui vouer une adoration sincère et de ne rien Lui associer.

(La traduction du sens de) la parole d’Allah dit: “Dis : louange à Allah et paix sur ses serviteurs qu’Il a élus ; lequel est meilleur ? Allah ou bien ce qu’ils Lui associent ? N’est-ce pas Lui qui a créé les cieux et la terre et qui vous a fait descendre du ciel une eau avec laquelle Nous avons fait pousser des jardins pleins de beauté ? Vous n’étiez nullement capables de faire pousser leurs arbres y a-t-il donc une divinité avec Allah ? Non, mais ce sont des gens qui Lui donnent des égaux. N’est-ce pas Lui qui a établi la terre comme lieu de séjour, placé des rivières à travers elle, lui a assigné des montagnes fermes et établi une séparation entre les deux mers, y a-t-il donc une divinité avec Allah ? Non mais la plupart d’entre eux ne savent pas. N’est-ce pas Lui qui répond à l’angoissé quand il L’invoque et qui enlève le mal, et qui vous fait succéder sur la terre, génération après génération, y a-t-il donc une divinité avec Allah ? C’est rare que vous vous rappeliez ! N’est-ce pas Lui qui vous guide dans les ténèbres de la terre et de la mer, et qui envoie les vents comme une bonne annonce précédant sa Grâce, y a-t-il donc une divinité avec Allah ? Allah est très Elevé au-dessus de ce qu’ils (Lui) associent“. Sourate An-Naml versets 59-63.

Allah dans tous ces versets blâme les associateurs – ceux qui affirment qu’Il est Le Seul Créateur des cieux et de la terre – car cette affirmation ne leur a pas été utile car ils ont associé à Allah une autre divinité qu’ils invoquent comme ils invoquent Allah. Et ceci est une pure contradiction qui va à l’encontre de la Législation et de la raison car celui qui est unique dans toutes ces actions de création et qui pourvoie aux besoins, de faire vivre et mourir, est en droit que tous les genres d’obéissances lui soient voués de manière exclusive.

C’est pour cela qu’Allah les a blâmés en disant : أ إله مع الله : y a-t-il donc une divinité avec Allah ? Et n’a pas dit: أ خالق مع الله y a-t-il donc un créateur avec Allah ? Car ils ne contestent pas cela. Allah a mis en évidence la nullité de l’association dans la Seigneurie car si c’était le cas les cieux et la terre seraient pervertis et on peut comprendre ceci de manière intuitive par la raison:

(La traduction du sens de) la parole d’Allah dit: “Allah ne S’est point attribué d’enfant et il n’existe point de divinité avec Lui ; sinon chaque divinité s’en irait avec ce qu’elle a créé et certaines seraient supérieures aux autres ; (gloire et pureté) à Allah. Il est Supérieur à tout ce qu’ils décrivent“. Sourate Al-Mouminoun versets 91.

(La traduction du sens de) la parole d’Allah dit: “S’il y avait dans le ciel et la terre des divinités autres qu’Allah, tous deux seraient certes dans le désordre“. Sourate Al-Anbiyâ verset 22.


– 3éme Partie –

La croyance correcte en l’Unicité des Noms et Attributs :

Parmi les points de la croyance des Gens de la Sunnah et du Consensus: Ils attribuent à Allah le Très-Haut ce qu’Il S’est attribué à Lui-même et ce que Lui a attribué Son Messager صَلَّى اللهُ عَلَيْهِ وَ سَلَّمَ comme Noms et Attributs parfaits, et ne passent pas outre le Coran et la Sunnah rapportée de manière authentique du Messager d’Allah صَلَّى اللهُ عَلَيْهِ وَ سَلَّمَ .

Ils attribuent les mots et en connaissent leurs sens dans la langue des Arabes qui est la langue dans laquelle a été révélé le Coran, et s’en remettent à Allah pour le comment car Allah Seul en connaît le comment et ne l’a fait savoir à personne parmi les Humains. Ils se basent donc dans ce chapitre dangereux sur des règles fermes légiférées, dont celui qui s’y tient sera préservé de la déviance:

La première (de ces règles) :

Attribuer à Allah ce qu’Il S’est attribué à Lui-même ou Lui a attribué son Messager صَلَّى اللهُ عَلَيْهِ وَ سَلَّمَ sans rajout ni diminution, car personne n’est plus savant d’Allah que Lui-Même comme dans (la traduction approximative et rapprochée du sens de) la parole d’Allah : « Dis: est-ce vous les plus savants, ou Allah ? » Sourate Al-Baqarah ; La Vache v.140.

Et personne n’est plus savant d’Allah après Allah que le Messager d’Allah صَلَّى اللهُ عَلَيْهِ وَ سَلَّمَ : (La traduction du sens de) la parole d’Allah dit : « Et il ne prononce rien sous l’effet de la passion ; ce n’est rien d’autre qu’une révélation inspirée » Sourate An-Najm; L’étoile v.3-4.

La seconde (de ces règles) :

Le fait d’élever Allah au-dessus de toute ressemblance avec Ses créatures dans Ses Attributs:

(La traduction approximative et rapprochée du sens de) la parole d’Allah dit : « Il n’y a rien qui Lui ressemble ; et c’est Lui l’Audient, le Clairvoyant » Sourate Ach-Choûrâ; La Consultation v.11.

(La traduction approximative et rapprochée du sens de) la parole d’Allah : « Et nul n’est égal à Lui« . Sourate Al-Ikhlâs ; Le Monothéisme Pur v.4.

La troisième (de ces règles) :

Le fait de ne pas chercher à percevoir le comment de Ses Attributs: (La traduction approximative et rapprochée du sens de) la parole d’Allah dit: « Eux-mêmes ne Le cernent pas de leur science« . Sourate Tâhâ v.110.

(La traduction approximative et rapprochée du sens de) la parole d’Allah dit: « Lui connais-tu un homonyme ? » Sourate Maryam v.65.

Parmi Ses Attributs : Ce qu’Allah nous a cité dans un texte coranique (dont la traduction approximative et rapprochée du sens est): « Le Tout-Miséricordieux S’est établi sur le Trône« . Sourate Tâhâ v.5.

Et ce à plusieurs endroits dans le Coran ; nous pouvons en tirer l’enseignement suivant :

L’affirmation de l’élévation d’Allah sur le Trône, élévation réelle dont nous connaissons le sens et ignorons le comment. Son sens est : l’élévation comme cela est rapporté dans la langue des arabes, et les Gens de la Sunnah et du Consensus sont unanimes sur ce sens.

Tandis que le comment de l’élévation: nul ne le connaît en dehors d’Allah.

Et en fait partie également (la traduction approximative et rapprochée) de la parole d’Allah: « Allah est certes Celui qui voit et entend tout« . Sourate An-Nisâ ; Les Femmes v.58.

Nous tirons comme enseignement de ce verset et d’autres versets identiques: L’affirmation de l’attribution à Allah de l’Attribut de l’Ouïe, ouïe qui est dans la langue des arabes la perception des sons. Nous attribuons donc à Allah une Ouïe avec laquelle Il entend les sons mais cette Ouïe ne ressemble pas à l’ouïe des créatures d’Allah, et nous laissons à Allah le comment de cet Attribut. Nous ne disons donc pas : comment entend-Il ? Et nous ne débattons pas de ce sujet car Allah ne nous l’a pas fait savoir et S’est réservé la science de cela. Et de même pour la vue qui est la perception des images, comme cela est rapporté dans l’authentique de Mouslim d’après une narration de Abou Moussâ Al-Ach‘arî -qu’Allah l’agrée- que le Prophète صَلَّى اللهُ عَلَيْهِ وَ سَلَّمَ a dit: « Allah ne dort certes pas et Il ne Lui convient pas de dormir, Il fait descendre la balance et l’élève, vers Lui sont élevées les actions de la nuit avant celle du jour, et les actions du jour avant celles de la nuit, Son Voile est la lumière, s’Il venait à découvrir Son Voile la Lumière de Son Visage brûlerait tout ce qu’Il a à vue parmi Ses créatures » [1].

Nous attribuons donc à Allah une Vue réelle [2] avec laquelle Il Voit mais nous ne connaissons pas le comment de cette Vue et nous ne savons que ce qu’Allah nous a appris dans ce verset (dont la traduction approximative et rapprochée du sens est): « Il n’y a rien qui Lui ressemble ; et c’est Lui L’Audient, Le Clairvoyant ». Sourate Ach-Chourâ ; La Consultation v.11. Ce sont des exemples donnés pour mettre en évidence la Voie des Gens de la Sunnah et du Consensus dans les Noms et Attributs d’Allah.


– 4éme Partie –

La croyance correcte dans l’Unicité de Divinité:

Parmi la croyance des Gens de la Sunnah:

Vouer une adoration exclusive à Allah, ils n’adorent donc aucune divinité en dehors de Lui, mais de plus vouent toutes les obéissances qu’Allah leur a prescrites soit de manière obligatoire soit de manière préférable à Allah Seul sans rien Lui associer.

Ils ne se prosternent donc que pour Lui, et ne tournent autour de la Ka‘ba que pour Lui, et n’immolent des bêtes que pour Lui, et ne font de voeux que pour Lui, et ne jurent que par Lui, et ne s’en remettent qu’à Lui, et n’invoquent que Lui ; ceci est l’Unicité de Divinité. :

(La traduction rapprochée et approximative du sens de) la parole d’Allah dit: « Adorez Allah et ne Lui donnez aucun associé« . Sourate An-Nisâ ; Les Femmes v.36.

(La traduction rapprochée et approximative du sens de) la parole d’Allah dit: « Et ton Seigneur a décrété : n’adorez que Lui« . Sourate Al-Isrâ ; Le Voyage nocturne v.23.

(La traduction rapprochée et approximative du sens de) la parole d’Allah dit: « On ne leur a commandé que d’adorer un Dieu unique« . Sourate At-Tawbah ; Le Repentir v.31.

(La traduction rapprochée et approximative du sens de) la parole d’Allah dit: « Il ne leur a été commandé, cependant, que d’adorer Allah, Lui vouant un culte exclusif« . Sourate Al-Bayyinah ; La Preuve v.5.

(La traduction rapprochée et approximative du sens de) la parole d’Allah dit: « Je n’ai créé les Jinns et les Hommes que pour qu’ils M’adorent« . Sourate Adh-Dhâriyât ; Qui éparpillent v.56.

Qu’ils M’adorent : c’est-à-dire qu’ils Me1 vouent une adoration exclusive.

Et le contraire de cela est l’association à Allah- qu’Allah nous en préserve- et c’est le péché le plus grave commis envers Allah.

(La traduction rapprochée et approximative du sens de) la parole d’Allah dit: « Certes Allah ne pardonne pas qu’on Lui donne quelqu’associé. A part cela, Il pardonne à qui Il veut mais quiconque donne à Allah quelqu’associé commet un énorme péché« . Sourate An-Nisâ ; Les Femmes v.48.

(La traduction rapprochée et approximative du sens de) la parole d’Allah dit: « Certes, Allah ne pardonne pas qu’on Lui donne des associés. A part cela, Il pardonne à qui Il veut. Quiconque donne des associés à Allah s’égare, très loin dans l’égarement« . Sourate An-Nisâ ; Les Femmes v.114.

(La traduction rapprochée et approximative du sens de) la parole d’Allah dit: « (Soyez) exclusivement (acquis à la Religion) d’Allah, ne Lui associez rien ; car quiconque associe à Allah, c’est comme s’il tombait du haut du ciel et que les oiseaux le happaient, ou que le vent le précipitait dans un abîme très profond« . Sourate Al-Hajj ; Le Pèlerinage v.31.

(La traduction rapprochée et approximative du sens de) la parole d’Allah dit: « Et lorsque Louqmân dit à son fils tout en l’exhortant : Ô mon fils, ne donne pas d’associé à Allah, car l’association à Allah est vraiment une injustice énorme« . Sourate Louqmân v.13.

Allah a mis en évidence que l’association annule toutes les actions et fait sortir de l’Islâm :

(La traduction rapprochée et approximative du sens de) la parole d’Allah dit: « Mais s’ils avaient donné à Allah des associés, alors, tout ce qu’ils auraient fait eût certainement été vain« . Sourate Al-An‘âm ; Les Bestiaux v.88.

(La traduction rapprochée et approximative du sens de) la parole d’Allah dit: « En effet il a été révélé, ainsi qu’à ceux qui t’ont précédé : « si tu donnes des associés à Allah, ton oeuvre sera certes vaine ; et tu seras très certainement du nombre des perdants »« . Sourate Az-Zoumar ; Les Groupes v.65.

Et dans l’Authentique de l’imâm Mouslim d’après Jâbir Ibn ‘Abdillah –Qu’Allah l’agrée- que le Messager d’Allah صلّى الله عليه و سلّم a dit: (La traduction rapprochée et approximative du sens de) la parole d’Allah dit: « Celui qui rencontrera Allah sans rien Lui avoir associé rentrera au Paradis, et celui qui Le rencontrera en Lui ayant associé rentrera en Enfer« .

Et dans l’Authentique de l’imâm Al-Boukhârî d’après ‘Abdoullah Ibn Mas‘oud – qu’Allah l’agrée- que le Messager d’Allah صلّى الله عليه و سلّم a dit: « Quiconque meurt en ayant associé à Allah dans l’invocation rentrera en Enfer« .

Celui qui voue un genre d’adoration à autre qu’Allah est un associateur mécréant. L’invocation est une adoration qu’Allah nous a commandés (de pratiquer), celui donc qui invoque Allah Seul est monothéiste et celui qui invoque autre qu’Allah a certes associé. (La traduction rapprochée et approximative du sens de) la parole d’Allah dit: « Et n’invoque pas, en dehors D’Allah, ce qui ne peut te profiter ni te nuire. Et si tu le fais, tu seras alors du nombre des injustes« . Sourate Yoûnous v.106.

(La traduction rapprochée et approximative du sens de) la parole d’Allah dit: « Si tu leurs demandais : « Qui a créé les cieux et la terre ? ». Ils diraient assurément : « Allah ». Dis : « voyez-vous ceux que vous invoquez en dehors d’Allah ; si Allah me voulait du mal, est-ce que (ces divinités) pourraient dissiper son mal ? Ou s’Il me voulait une miséricorde, pourraient-elles retenir Sa Miséricorde ? Dis : « Allah me suffit : c’est en Lui que placent leur confiance ceux qui cherchent un appui» ». Sourate Az-Zoumar ; Les Groupes v.38.

(La traduction rapprochée et approximative du sens de) la parole d’Allah dit: « Dis : Que pensez-vous de ceux que vous invoquez en dehors d’Allah ? Montrez-moi donc ce qu’ils ont créé de la terre ! Ou ont-ils dans les cieux une participation avec Dieu ? Apportez-moi un livre antérieur à celui-ci (le Coran) ou même un vestige d’une science, si vous êtes véridiques« . Sourate Al-Ahqâf v.4-6.

Il a été rapporté de manière authentique dans les Sounnan d’après An-Nou‘mân Ibn Bachîr –Qu’Allah l’agrée- qu’il a dit : Le Messager d’Allah صلّى الله عليه و سلّم a dit: « L’invocation c’est l’adoration« .

Et ce genre d’Unicité (de Divinité) est celui pour lequel les communautés se sont disputées avec leurs Messagers. Et c’est pour lui qu’Allah a envoyé les Messagers pour l’expliquer et appeler à lui, et a fait descendre les Livres pour l’affirmer et l’éclaircir.

(La traduction rapprochée et approximative du sens de) la parole d’Allah dit: « Nous avons envoyé dans chaque communauté un Messager, (pour leur dire) : Adorez Allah et écartez-vous du Tâghout« . Sourate An-Nahl ; Les Abeilles v.36.

(La traduction rapprochée et approximative du sens de) la parole d’Allah dit: « Et nous n’avons envoyé avant toi aucun Messager à qui Nous n’ayons révélé : Point de divinité en dehors de Moi. Adorez-Moi donc« . Sourate Al-Anbiyâ ; Les Prophètes v.25.

(La traduction rapprochée et approximative du sens de) la parole d’Allah dit: « Il fait descendre, par Son ordre, les Anges, avec la Révélation, sur qui Il veut parmi Ses serviteurs : « Avertissez qu’Il n’est d’autre divinité que Moi, Craignez-moi donc« . Sourate An-Nahl ; Les Abeilles v.2.

Chaque Messager a commencé l’appel de son peuple à Allah par cette Unicité en leur disant : (La traduction rapprochée et approximative du sens de) la parole d’Allah dit: « Adorez Allah. Pour vous, pas d’autre divinité que Lui« . Sourate Al-A‘râf v.59, 65, 73, 85.

Cette parole a été dite par : Nouh, Houd, Sâlih, Chou‘ayb et par chaque Messager. (La traduction rapprochée et approximative du sens de) la parole d’Allah dit: « Et Ibrâhîm, quand il dit à son peuple : « Adorez Allah et craignez-Le: Cela vous est bien meilleur si vous saviez; Vous n’adorez que des idoles, en dehors d’Allah, et vous forgez un mensonge. Ceux que vous adorez en dehors d’Allah ne possèdent aucun moyen pour vous procurer nourriture ; recherchez votre subsistance auprès d’Allah. Adorez-Le et soyez-Lui reconnaissants. C’est à Lui que vous serez ramenés. » Sourate Al-‘Ankabout ; L’Araignée v.16-17.

(La traduction rapprochée et approximative du sens de) la parole d’Allah dit: « Ô mes deux compagnons de prison ! Qui est meilleur : des seigneurs éparpillés ou Allah, l’Unique, le Dominateur Suprême ? Vous n’adorez en dehors de Lui, que des noms que vous avez inventés, vous et vos ancêtres, et à l’appui desquels Allah n’a fait descendre aucune preuve. Le pouvoir n’appartient qu’à Allah. Il vous a commandé de n’adorer que Lui.Telle est la religion droite ; mais la plupart des gens ne savent pas. » Sourate Yousouf v.39-40.

Les associateurs n’ont aucune preuve dans leur association, ni d’une raison saine, ni d’une tradition rapportée des Messagers.

(La traduction rapprochée et approximative du sens de) la parole d’Allah dit: « Et demande à ceux de nos Messagers que Nous avons envoyés avant toi, si Nous avons institué, en dehors du Tout Miséricordieux, des divinités à adorer ? » Sourate Az-Zoukhrouf ; L’Ornement v.45.

C’est-à-dire : Qu’aucun Messager n’a appelé à adorer des divinités avec Allah, mais de plus ils ont tous, du premier au dernier, appelé à adorer Allah Seul sans rien Lui associer. Allah Le Très Haut a attiré l’attention sur une preuve logique qui rend caduque l’association des associateurs:

(La traduction rapprochée et approximative du sens de) la parole d’Allah dit: « Dis : Que pensez-vous de ceux que vous invoquez en dehors D’Allah? Montrez-moi donc ce qu’ils ont créé de la terre ! Ou ont-ils dans les cieux une participation avec Dieu ? Apportez-moi un Livre antérieur à celui-ci (le Coran) ou même un vestige d’une science, si vous êtes véridiques« . Sourate Al-Ahqâf v.4.

Ceci est une preuve logique décisive sur le fait que tout adoré en dehors d’Allah est adoré de manière vaine car ils n’ont rien créé et ils n’ont pas participé à la création de quoi que ce soit, et c’est Allah Seul qui a créé ; pourquoi donc les adorer ? Et Allah a ensuite réfuté le fait qu’ils puissent détenir une preuve- de leur association- des Livres révélés ou des Messagers envoyés ; il apparaît donc que les associateurs n’ont aucune preuve, et c’est pour cela qu’ils sont voués à l’Enfer éternellement et quelle mauvaise demeure. De tout ce qui a précédé nous apprenons que cette Unicité est la première des obligations et la plus importante des choses et c’est la seule religion qu’Allah accepte.


L’ouvrage : « La croyance authentique à laquelle il est obligatoire pour tout musulman de croire »
Pages : 5 à 21 – Editions Dâr Al-Minhâj – Cheikh `Abd As-Salâm Ibn Barjis – qu’Allah lui miséricorde.