Imprimer

Au sujet de Farîd Al-Makkî

Écrit par Sheikh ‘Arafât bnou Hasan Al-Mohammadî. Publié dans Mises en garde

> Mise au point!

Au sujet de Farîd Al-Makkî

Par Sheikh ‘Arafât bnou Hasan Al-Mohammadî - qu’Allah le préserve

> Traduit de l’arabe par votre frère Mehdi Abou Abdirrahman


Mise au point! 

En ce samedi 28 décembre 2013 correspondant au 25 du mois de Safar 1435 de l’Hégire j’ai posé la question suivante à Sheikh ‘Arafât bnou Hasan Al-Mohammadî1 – qu’Allah le préserve - :

"Assalâm ‘alaykoum wa rahmatou Allahi wa barakâtouh".

Le Sheikh répond : "Wa ‘alaykoumou assalâm wa rahmatou Allahi wa barakâtouh".

Je dis alors : "Ô notre cheikh, comment allez-vous ?".

Le Sheikh répond : "Hayyâkoumou Allah ! Bienvenue !".

Je dis alors : "Comment va votre santé ?".

Le Sheikh répond : "Toutes les louanges reviennent à Allah ! Bien et en bonne santé !".

Je dis alors : "Ô cheikh ! Si vous le permettez j’ai une question".

Le Sheikh répond : "Je t’en prie !".

Je dis alors : "Ô cheikh ! Qu’Allah vous préserve ! Cette question est au sujet de Farîd Zemmour l’Algérien connu chez les francophones comme étant Farîd Al-Makkî. Le frère Farîd a critiqué beaucoup de prédicateurs salafis connus sur le terrain du prêche en langue française l’un après l’autre et ce sur internet à tel point que beaucoup de jeunes sont devenus confus ne sachant plus qui écouter en sachant que ces prédicateurs se sont tus à son sujet et ont beaucoup patienté et ce en tenant compte du bien général et afin de repousser le mal de la division entre les salafis. Il a causé une grande fitnah en soulevant l’affaire des associations mettant en garde contre toutes les associations et leurs responsables avec ce que cela comprend comme centres salafis en sachant que cette fitnah a causé une grande division et une haine mutuelle et un boycott mutuel dans le rang des salafis en France et en Belgique et dans d’autres pays et que certains jeunes ont délaissé ces centres et ont commencé à mettre en garde contre eux et ont commencé à écrire des articles au sujet des associations sur le forum que supervise le frère Farîd. Et en sachant qu’il n’est possible d’ouvrir ces centres en Europe qu’au moyen des associations en raison des lois qu’imposent les gouvernements en Occident et que les frères qui sont responsables de ces centres aiment les salafis et détestent les sectaires (al-hizbiyyoun) et qu’ils ont fait en fonction des fatâwâ des savants à l’exemple de Sheikh ‘Oubayd Al-Jâbirî –qu’Allah Le Très-Haut le préserve- et qu’ils lient les gens aux savants salafis. Et il (Farîd) attribue sa position à Sheikh Rabî’ qu’Allah Le Très-Haut le préserve.

Il dit dans un audio enregistré et sur internet au sujet de la mise en garde de Sheikh ‘Abdoullâh Al-Boukhârî – qu’Allah Le Très-Haut le préserve- à son sujet [que voici : Voir la vidéo Format (mp4) ] :

Que la mise en garde du cheikh est fausse car elle n’est pas basée sur des preuves et car Sheikh Rabî’ l’a recommandé et lui a permis d’enseigner après la parole de Sheikh ‘Abdoullâh Al-Boukhârî. Et qu’il ne connaît pas Sheikh ‘Abdoullâh Al-Boukhârî et qu’il (Sheikh ‘Abdoullâh Al-Boukhârî) n’est qu’un étudiant en sciences (islamiques) ou peut-être un petit savant qui a eu son doctorat il y a peu de temps et il dit : "Ne le rendez pas un grand savant !". Qu’il ne le connaît pas et qu’il n’a étudié que chez les grands savants et il a cité Sheikh Rabî’ et Sheikh Mohammad bin Hâdî et Sheikh ‘Oubayd Al-Jâbirî et Sheikh Sâlih As-Souhaymî et Sheikh Wasiyyoullâh ‘Abbâs et que ceux-ci sont ceux que lui connaît et il dit : "Quant à celui-ci (c’est-à-dire Cheikh ‘Abdoullâh Al-Boukhârî) je ne le connais pas !". Qu’il a des recommandations et des ijâzât de ses professeurs les grands savants. Il prétend que les projets de construction de mosquées et d’écoles empêchent les gens de faire la hijrah et il accuse les frères qui incitent aux dons afin de concrétiser la construction de mosquées pour les salafis d’être des mendiants et l’affaire est arrivée au point où des jeunes ont commencé à critiquer, par des articles sur le forum que supervise le frère Farîd, le projet d’agrandissement de la mosquée salafi de Birmingham en sachant que ce projet est soutenu par des chouioukh salafis.

Le frère Farîd menace toute personne qui s’oppose à lui d’une assise chez Sheikh Rabî’ qu’Allah Le Très-Haut le préserve.

Donc la question est, et je m’excuse – Ô Sheikh !- de la longueur de la question, conseillez-vous aux jeunes salafis francophones de revenir au frère Farîd dans ce qui concerne la prédication (la da’wah) ? Et qu’Allah vous bénisse !". ... > Lire la suite

 


Ecouter le Sheikh :

Audio clip: Adobe Flash Player (version 9 or above) is required to play this audio clip. Download the latest version here. You also need to have JavaScript enabled in your browser.


| Voir la vidéo Format (mp4) | Télécharger | Durée : 0 h 09 min


 

Au sujet de Farîd Al-Makkî
Sheikh ‘Arafât bnou Hasan Al-Mohammadî - qu’Allah le préserve.
Le Samedi 28 décembre 2013 correspondant au 25 du mois de Safar 1435 de l’Hégire - Birmingham

Partager cet article

Submit to DeliciousSubmit to DiggSubmit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to StumbleuponSubmit to TechnoratiSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

La hizbiya !

Recueil précieux de mises en garde contre des propos fallacieux et pernicieux...

> Lire la suite

La voie salafie

Sheikh Mohammed Nasser Ad-Dine Al-Albani (Qu'Allah lui fasse miséricorde) :

> Accéder aux cours

Alès & environs

Dawrah (séminaire) d'Alès qui s'est déroulé du 27 au 30 Mai 2014 
- 08 cours.

> Accéder aux cours