Imprimer

Le récit de la mort de Sheikh Moqbil

Écrit par Abou Ziyâd Khâlid Bâqîs . Publié dans Biographies

> Biographie

Le récit de la mort de Sheikh Moqbil

Abou Ziyâd Khâlid Bâqîs (le responsable du site salafi miraath.net)

> Traduit de l’arabe par votre frère Mehdi Abou Abdirrahman


Biographie :

Le récit de la mort du savantissime Sheikh Moqbil bin Hâdî Al-Wâdi'î -qu'Allah lui fasse miséricorde et lui accorde Al-Firdaws Al-A'lâ- par notre frère salafi Abou Ziyâd Khâlid Bâqîs (le responsable du site salafi miraath.net) qu'Allah le préserve:

''Je me rappelle que la nuit du voyage du cheikh vers l'Allemagne, je me trouvais avec lui dans la salle VIP de l'aéroport de Jeddah (en Arabie Saoudite) et nous nous sommes assis quelques minutes puis le cheikh -qu'Allah lui fasse miséricorde- me dit: ''Où est ta voiture?''. Elle est proche du portail de la salle -ô cheikh- il dit: ''Allons nous y reposer''. J'ai donc pris le cheikh par la main jusqu'à sa voiture et il s'assit allongé sur le siège arrière et il se mit -qu'Allah lui fasse miséricorde- à citer des vers de poésie et des poèmes agréables en étant très joyeux jusqu'à ce que nous vienne l'employé du bureau des protocoles nous prévenir de l'heure du décollage du vol...


Le récit de la mort de Sheikh Moqbil
Abou Ziyâd Khâlid Bâqîs.
Source : www.ajurry.com

Imprimer

Autobiographie du savantissime Sheikh Hammâd Al-Ansârî

Écrit par Sheikh Hammâd bin Mohammad bin Mohammad Al-Ansârî. Publié dans Biographies

> Biographie

Autobiographie du savantissime Sheikh Hammâd Al-Ansârî

Sheikh Hammâd bin Mohammad bin Mohammad Al-Ansârî

> Traduit de l’arabe par votre frère Mehdi Abou Abdirrahman


| Biographie :

Le savantissime Sheikh Hammâd Al-Ansârî -qu'Allah lui fasse miséricorde- rapporte dans son autobiographie :

1- Qu'il est né dans une ville au Mali appelée Menâka qui auparavant dépendait du grand centre de Tâd Makkah qui était la grande ville appelée auparavant Es-Souq en raison de sa situation géographique et du commerce. Les mauritaniens y passaient en route vers la Mecque pour le pèlerinage avant la colonisation et en raison de cela elle a pris le nom de Tâd Makkah car les Mauritaniens y passant pour le pèlerinage y restaient et y vivaient et quand les gens leur posaient la question: " Quand vous êtes arrivés vous avez dit que vous étiez des pèlerins en voyage vers la Mecque et maintenant vous restez ici comment cela se fait-il? ".

Ils répondaient : " Nous avons trouvé que cette ville est la Mecque! ".

Et donc fût appelée Tâd Makkah (Tadmekka) comme cela a été rapporté par Al-Bakrî dans son Târîkh. Cette ville a ensuite été détruite au 9ème siècle de l'Hégire par quelqu'un qui était connu pour sa perversité et sa turpitude et qui était le dirigeant de la capitale de la région Est du Mâlî : Gâwâ et cela fût la raison de la construction de la ville de Menaka et ce takrounî qui a détruit la ville de Tadmekka les savants ont écrit à son sujet et parmi les savants qui ont écrit au sujet de sa mécréance 'Abdel-Karîm Al-Madînî le marocain d'origine et algérien par résidence dans un livre publié (que cheikh Hammâd possédait) et aussi Cheikh 'Othmân Foudiyo (qui était Foullâtah) qui était juge au 12ème siècle qui a aussi écrit sur sa mécréance dans un livre publié via Cheikh Mohammad 'Omar Foullâtah et c'est pour cela que Cheikh Hammâd se nommait de la manière suivante : Sheikh Hammâd bin Mohammad bin Mohammad Al-Ansârî Al-Ifrîqî Al-Mâlî At-Tâdamekkî Al-Menâkî...


Autobiographie du savantissime Sheikh Hammâd Al-Ansârî
Sheikh Hammâd bin Mohammad bin Mohammad Al-Ansârî.
Source : www.ajurry.com

La hizbiya !

Recueil précieux de mises en garde contre des propos fallacieux et pernicieux...

> Lire la suite

La voie salafie

Sheikh Mohammed Nasser Ad-Dine Al-Albani (Qu'Allah lui fasse miséricorde) :

> Accéder aux cours

Alès & environs

Dawrah (séminaire) d'Alès qui s'est déroulé du 27 au 30 Mai 2014 
- 08 cours.

> Accéder aux cours