Erratum (1) | 10/12/2011

Louange à Allah Seigneur de l’Univers et j’atteste qu’il n’y a de divinité en droit d’être adoré qu’Allah sans rien Lui associer et j’atteste que Mohammad est Son serviteur et Son Messager.

Voici la correction d’une erreur de traduction qui se trouve dans un de nos articles intitulé « La crainte d’Allah est la clé des sciences » que j’avais traduit il y a au moins cinq ou six ans. En effet j’ai traduit la parole de l’imâm Mâlik à l’imâm Ach-Châfi’î , qu’Allah leur fasse à tous deux miséricorde, lors de leur première rencontre de la manière suivante :

« Je vois qu’Allah a jeté sur ton cœur une lumière ne l’éteins pas avec l’injustice de la désobéissance. »

Or le mot en Arabe est : ظُلْمَةٌ qui signifie obscurité, la traduction correcte est donc :

 » Je vois qu’Allah a jeté sur ton cœur une lumière ne l’éteins donc pas avec l’obscurité de la désobéissance. »

Cette traduction est la seule que j’agrée et c’est la seule qui doit être prise en considération.

Je demande à Allah qu’Il me facilite de corriger également la version disponible sur notre site qui est sous format PDF car nous ne disposons plus de l’original qui a été perdu.

Mehdi Abou Abdirrahman.