• Dévoilement de la fitnah de Muhammad bin Hâdî et des mousa'fiqah


    Au nom d’Allah, le Tout-Miséricordieux, le Très-Miséricordieux.
    Que les éloges et les salutations soient sur le Messager d’Allah. Ceci dit :

    Livret électronique consultable gratuitement de près de 240 pages en Français :

    Dévoilement de la fitnah de Mohammad bin Hâdî et des Mousa’fiqah (avec une partie sur la fitnah en Algérie) avec toutes les preuves nécessaires.

    Après lecture des nombreuses paroles de savants, des preuves et arguments cités dans ce livret, il apparaît clairement au lecteur avisé et honnête que la source de cette fitnah qui a eu des conséquences désastreuses pour la da’wah salafiyyah dans le Monde entier est bien le docteur Muhammad bin Hâdî Al-Madkhalî -qu’Allah le guide et le réforme. Il apparaît également qu’il a un grand rôle auprès de ses pendants algériens qui sont à la tête de la fitnah en Algérie.

    La vérité exposée par nos nobles savants -qu’Allah les récompense en bien- étant maintenant disponible dans ses grandes lignes en langue française, j’espère que les troubles diminueront chez les francophones et que ceux qui ont été touchés parmi eux par cette fitnah y trouveront les arguments persuasifs nécessaires qui les aideront au repentir et à revenir dans le giron des conseils de leurs grands savants spécialistes et de se mettre de leur côté contre l’injustice et les injustes.

    Qu’Allah nous montre la vérité telle qu’elle est et nous facilite son suivi et nous montre le faux tel qu’il est et nous facilite de nous en tenir à l’écart !

    Qu’Allah couvre d’éloges et Salue notre Prophète Muhammad, ainsi que ses adeptes et l’ensemble de ses Compagnons.

    Lire la suite

  • Les protocoles des suiveurs aveugles mous’afiqah


    1. Suivre aveuglément celui qui est en erreur dans le tabdî’, tadlîl et tajdî’ oppressifs, prématurés et non justifiés d’étudiants en sciences islamiques connus et de chouioukh ayant des recommandations et des efforts dans la da’wah à cause d’erreurs prétendues, perçues ou même réelles.

    2. Propager cela partout sur les réseaux sociaux et demander que cela soit accepté sans questionnement et sans fournir de preuve qui soit à la hauteur et justifie la sévérité des jugements émis.

    3. Lorsque les grands savants disent  »ça suffit maintenant !’’ -après leur échec à fournir des preuves pour leurs jugements- et lorsqu’ils arrêtent leur caravane, la démantèlent et confisquent leurs marchandises, mettant par cela fin à leur fitnah, ils se mettent à les accuser d’avoir ‘’un entourage malveillant’’, d’être ‘’devenus vieux’’ et d’être ‘’menés par d’autres’’.

    4. De même, ils accusent quiconque n’ayant pas rejoint leur caravane et n’ayant pas accepté leurs jugements infondés de faire du ‘’taqlîd’’ (suivi aveugle) de Cheikh Rabî’ et d’avoir de l’exagération (goulouww) envers lui -exactement comme l’ont fait les suiveurs d’Abou-Hasan Al-Maribî, Fâlih Al-Harbî, Yahyâ Al-Hajourî et d’autres.

    5. Ils essayent de faire oublier aux gens le fondement, le coeur même de l’affaire -et c’est qu’il est maintenant prouvé qu’ils sont des oppresseurs ignorants et des suiveurs aveugles– en faisant des écrans de fumée et en mettant en place des miroirs afin de détourner les gens du coeur même de l’affaire.

    6. Ils utilisent des comptes sur les réseaux sociaux afin de propager la haine, les idées fausses, les mensonges, les diversions et les ambiguïtés après que leur faillite en termes de preuves ait été déclarée et mise en évidence- exactement ce qu’un mauvais perdant ferait.

    Source : Abu Iyâd Amjad Rafeeq

    Lire la suite

Traduction audio du Bayan de Cheikh Hassan Ibn Abdul-Wahhaab Al-Banna et du Cheikh Ali Al-Wasiifi au sujet de la Fitnah de Cheikh Muhammad Bin Haadi

Cheikh Hassan Ibn Abdul-Wahhaab Al-Banna et Cheikh Ali Al-Wasiifi – (Qu’Allah les préserve)

> Traduction : Abou Hamaad Sulaiman Al-Hayiti

UIkit